Chanéac [Jean-Louis Rey dit]

TAPUSCRIT ANNOTE ET CORRIGE

Sans lieu | (1969)

10 pages [210 x 297 mm.] dactylographiées au recto, non daté, non signé, accompagné de 15 dessins tirés sur papier. [Tirages originaux d’époque].

Ce tapuscrit que l’on peut dater de 1969 [en page 7, Chanéac écrit « Depuis 1 an j’ai commencé l’étude d’un autre type de ville : La ville alligator », ses premières études sur ce thème datent de 1968] décrit de façon détaillée, présenté sous forme de paragraphes, l’ensemble de ses recherches architecturales : Cellules Polyvalente ; Cellules plastiques ; Aixila ville flottante ; Structures porteuses ; Ville-cratères ; Villes alligator ; Architecture mégalithique.
Ce tapuscrit contient des passages biffés au crayon et est annoté en marge de chiffres entourés d’un cercle. Ceux-ci correspondent aux tirages associés au texte.

Tirages :

Cellules polyvalentes et Cellules plastiques :
– Système de plan et éléments combinables. Brevets S.Q.D.Q. Chanéac.
Une feuille [600 x 300 mm.] pliée en 3.
– Mise en oeuvre des éléments de planning. Chanéac. 1965.
Une feuille [600 x 300 mm.] pliée en 3.
– Sans titre
Une feuille [300 x 210 mm.]
– Sans titre
Une feuille [600 x 350 mm.] pliée en 3.
– Projet avec bulles Ovostat : 15 habitations bulles – 6 compositions – 1 restaurant.
1 feuille [610 x 400 mm.] pliée en 3.
– Exemple d’aménagement pour un village de vacances. Chanéac/Nicoulaud.
1 feuille [6650 X 400mm.] pliée en 3.
– Adaptation des cellules polyvalentes à un terrain en pente. Chanéac/Nicoulaud.
1 feuille 650 X 700 mm.] pliée en 4.
– Village de vacances. 211 cellules. Chanéac le 20 mars 1968.
1 feuille 650 X 700 mm.] pliée en 4.

Ville flottante :
– Etude de prolifération des soucoupes flottantes.
1 feuille 650 X 700 mm.] pliée en 4.
– Soucoupes flottantes Chanéac. Le 11 mars 1968.
1 feuille 650 X 700 mm.] pliée en 4.

Stuctures porteuses :
– Stuctures spatiales organiques. Chanéac juillet 65.
1 feuille [310 x 500 mm.]

Ville-Cratères
– Projet de ville-cratères ; Chanéac 69.
1 feuille [700 X 450 mm.] pliée en 4.
– Ville cratères ; Coupe transversale sur un canyon de circulation. Chanéac 63.
1 feuille [700 x 300 mm.] pliée en 4.

Architecture mégalithique :
– Le centre d’une station de ski. Chanéac 66.
Une feuille [600 x «300 mm.].
– Immeuble falaise. Vue aérienne sud-ouest.
1 feuille [350 X 250 mm.] pliée en 2.

Le ton adopté pour la rédaction de ce texte laisse penser qu’il fut destiné à une conférence dont nous n’avons pas retrouvé la trace.
Les annotations et corrections pourraient signifier que cette conférence a été donnée au moins 2 fois ou qu’une publication ait été envisagée.
Bien que la numérotation ait été modifiée au crayon sur le tapusrit, la numérotation à l’encre rouge des tirages montre que cet ensemble est probablement moins complet que ce qu’il dût être à l’origine. Cependant, Chanéac n’ayant rien publié de son vivant ce tapuscrit accompagné de tirages originaux, certains signés dans la planche est un document d’importance pour la compréhension de l’œuvre de cette figure majeure de l’architecture prospective des années 1960 et 1970, qui, au travers du concept d’Architecture Insurrectionnelle et de l’association Habitat évolutif, défendit toujours la nécessité de redonner aux individus les moyens d’agir sur leur environnement et d’adapter leur habitat à leurs besoins.

Catégorie

1800,00