Altagor (André Vernier)

METAPOESIE. [1948-1972]

| (1948) - (1972)

-Je cherche pour expression scénique & radiophonique à plusieurs voix de mes Odes Symphoniques des interprêtes… S’adresser à l’auteur André Vernier… Joeuf”.
Feuillet [135 X 105 mm.] imprimé au recto. (rousseurs)

 

-Altagor. Mutation de l’Anti-symbole, expression de l’instantané : parole, musique, peinture et plastique absolues. Variations perpétuelles.. .Demander l’auteur : Altagor à Trésauvaux [Meuse]. Années 50.
Feuillet [135 X 105 mm. ] imprimé au recto.

 

-Altagor. anti-symbole Un discours absolu. Durée actuelle : 6 heures et plus… Audition électronique provisoire 13 rue de la Valette. Paris [1957/64]
Feuillet [135 X 105 mm. ] imprimé au recto.

 

-Altagor. Au rythme de l’instantané l’expression limite illimitée : dynamographie et métagraphie…. Ecrire : 13 rue de la Valette. Paris. [1957/64].
Feuillet [135 X 105 mm. ] imprimé au recto.

 

-Au terme radical d’une évolution. Altagor. Ultime exprimant. L’instantanée dans l’illimité. Mutation de l’expression symbolique en expression absolue. Poésie et métapoésie…..Ecrire : Altagor 13 rue de la Valette. Paris. [1957/64].
Feuillet [135 X 105 mm. ] imprimé au recto.

 

-Altagor. Manifeste final No.193 – Oméga – [Voir Pauvert édit.]. ….Démonstrations : Métapoésie, mausique plectrophonique, peinture-pulsion, dynamoplastique..13 rue de la Valette. Paris..[1957/64].
Feuillet. [210 X 135 mm.] imprimé au recto.

 

-Altagor. Discours absolu. Hors des aliénations humaines et das langages conventionnels… Audition chez “Pan, Disques électrophones.. Paris”. 13 rue de la Valette. Paris
Feuillet [135 X 105 mm. ] imprimé au recto.

 

-Altagor. Mouvement sonore perpétuel…Conclusion définitive des formes d’expression suivantes :… Invariant final et continu No. 252. En forêt d’Avril [M. & M]. le 19 août 1964.
Feuillet [135 X 220 mm.] imprimé au recto.

 

-Altagor. Ultime exprimant. Mouvement visuel et sonore illimités…. En forêt des Hures(Meuse) le 13 octobre 1967.
Feuillet [135 X 105 mm. ] imprimé au recto.

 

-Altagor. Parole musique, peinture, plastiques absolues…danse autonome : Simonia (?) ….. En forêt des Epargnes [Meuse] 3 octobre 1970.
Feuillet [150 X 210 mm.] imprimé au recto.
Idem avec annotations manuscrites d’Altagor

 

-Altagor final. Du symbole à l’absolu. variations, combinaisons, permutations potentiellement illimitées… André Vernier… a Trésauvaux et Paris : 1 rue de la Fontaine-à-Mulard. 1971
Feuillet [150 X 210 mm.] imprimé au recto

-Altagor final. Variations sans fin…Manuscrits, tableaux, bandes magnétqiues et disques. 5 place du Marché Ste Catherine, Paris . A Trésauvaux le 29 août 1971. André Vernier di Altagor
Feuillet [135 X 210 mm.] imprimé au recto.

 

-Altagor. Au terme radical d’une évolution la mutation de l’absolu : métapoésie,
musique plecttophonique, peinture-pulsion, dynamoplastique. Variations perpétuelles…
Après octobre 77.
Feuillet [135 X 220 mm.] imprimé au recto

 

-Écoutez Altagor. Une reconversion du monde en langage absolu. Audition de longue durée le 1er samedi de chaque mois à 21 h..
Feuillet [135 X 115 mm.] imprimé au recto.

 

André Vernier, dit “Altagor” [1915 – 1992] a été un artiste polyvalent, à la fois poète, peintre, musicien et inventeur d’instruments.
A la fin des années 40, il met définitivement en forme la structure, la notation et la base rythmique d’un langage phonétique : la Métapoésie qu’il définit ainsi : “C’est une musique parlée, indépendante de toutes les langues symboliques connues, une musique phonétique pure, c’est à dire basée uniquement sur la nature expressive de ces constituants qui sont les timbres rythmés de la voix humaine. La Métapoésie étant une musique n’a donc pas d’autre sens que celui des rythmes sonores.”

850,00