e-liste #27 décembre 2022

#1

[Arden Quin]

ARGENTINA – ARTE NUEVO – 1955

Buenos Aires, Arte Nuevo, 1955.

1 volume [150 X 225 mm.], [56] pages, couverture ajourée conçu par Arden Quin -l’un de ses éléments esthétiques les plus importants du moment- laissant voir le titre Arte Nuevo imprimé en page de titre.

 

Catalogue de l’exposition à la galerie Van Riel à Buenos Aires en novembre 1955 et première publication du groupe Arte Nuevo fondé à l’instigation d’Arden Quin.

Texte de présentation d’Aldo Pellegrini [Rosario 1903–Buenos Aires 1973], poète, essayiste et critique d’art.

 

Ce catalogue documente la formation et la première exposition  de l’Asociación Arte Nuevo en tant que mouvement ouvert destiné à rassembler non seulement des peintres et des sculpteurs, mais aussi des photographes, des musiciens et des architectes.

 

Les artistes sont en partie issus des groupes Madí et Arte Concreto Invencion auxquels se joignirent des artistes indépendants. Parmi eux, entre autres : Julián Althabe, Arden Quin, Martín Blaszko, Víctor Chab, Domingo Di Stefano, Eduardo Jonquèries, Sammer Makarius, Juan Melé, Ana Sacerdote, Oswald Stimm, Osvaldo Svanascini, Luis Tomasello, Gregorio Vardanega, Virgilio Villalba.

 

1200 Euros

#2

ASGER JORN – GALERIE TAPTOE.

PREMIERE EXPOSITION DE PSYCHOGEOGRAPHIE 

 

3 importantes lettres et l’invitation corrective qui aident à comprendre l’organisation et l’histoire mouvementées de la « Première exposition de psychogéographie » préparée à l’initiative d’Asger Jorn, qui aurait dû mettre en scène le premier évènement psychogéographique d’envergure européenne où devaient se rassembler tous les futurs protagonistes de la création de l’Internationale Situationniste.

– 1 feuillet manuscrit [210 x 297 mm.], posté le 17 janvier 1957, signé.

Lettre adressée à Gentil ou Clara Haesaert relative à la finalisation de l’exposition dans laquelle Asger Jorn annonce qu’il a les moyens de produire un catalogue et propose de venir à Bruxelles pour sa mise en forme.

– 1 feuillet dactylographié sur papier à en-tête du « Laboratorio Sperimentale del Movimiento Internazionale per una Bauhaus Immaginista », [210 x 290 mm.], [contrecollé sur un bristol blanc], adressé à Gentil Haesaert signé de la main d‘Asger Jorn, non daté [fin 1956, tout début 1957].

Asger Jorn annonce que ses céramiques sont parties du Danemark par bateau, qu’il envoie les textes et les éléments d’illustrations pour le catalogue, Il annonce également la conférence de Ralph Rumney et demande un projecteur 16 mm. avec son pour la projection d’un film, il annonce également la diffusion de musique électronique sur bandes.

Annotation manuscrite à l’encre verte signée Gentil [Haesaert] au bas de la lettre : exposition du 2 au 26 février / attend texte etc. / urgent.

– 1 feuillet dactylographié sur papier pelure non daté [début 1957] : liste d’envoi /céramique/ Asger Jorn avec le détail et les prix.

Ces céramiques seront exposées lors de « Première exposition de psychogéographie «.

– Taptoe – Kunstcentrum

Heeft de eer U uit te nodigen tor de tentoostelling :

Keramieken van Asger Jorn

Schilderijen van Ralph Rummey

Aquarellen van Simondo

[Le texte répété en français]

Bruxelles, Taptoe, [février 1957]

1 feuillet [210 x 297 mm.] dactylographié, polycopié au recto

Invitation corrective à ce qu’aurait dû être la « Première exposition de psychogéographie ».

3 importantes lettres et l’invitation corrective qui aident à comprendre l’organisation et l’histoire mouvementées de la « Première exposition de psychogéographie » préparée à l’initiative d’Asger Jorn, qui aurait dû mettre en scène le premier évènement psychogéographique d’envergure européenne où devaient se rassembler tous les futurs protagonistes de la création de l’Internationale Situationniste.

L’influence de Asger Jorn fut prépondérante dans l’activité de la galerie qui le représenta en Belgique durant sa brève existence.

Dès son ouverture une exposition à lui consacrée avait été envisagée, bien qu’elle n’ait pas eu lieu -il faudra attendre 1956 pour que sa première exposition personnelle soit programmée- il considéra toujours que Taptoe pouvait être le lieu de rencontre de la nouvelle avant-garde internationale.

Ces documents actent le bouleversement du programme de la « Première exposition de psychogéographie présentée par le MIBI [Mouvement International pour un Bauhaus Imaginiste], l’Internationale Lettriste et le Comité Psychogéographique de Londres » qu’il souhaitait organiser.

Malgré ses efforts le catalogue ne verra pas le jour et seule l’invitation sera imprimée. Mais, entretemps, un malentendu survint entre lui et Guy Debord qui amena ce dernier à annuler la participation de « l’Internationale Lettriste » à l’exposition. Il retira ses plans psychogéographiques ainsi que les œuvres de Michèle Bernstein et de Mohamed Dahou et annula la projection de son film « Hurlement en faveur de Sade ». Pour une raison inconnue la présence des œuvres de Yves Klein n’est pas non plus avérée et ses archives n’en gardent aucune trace.

Finalement seuls exposeront Asger Jorn et Ralph Rumney auxquels se joindra finalement Piero Simondo dont le nom n’était pas mentionné dans le projet original.

 

reservé

#3

ASGER JORN – GALERIE TAPTOE.

 

– 1 feuillet manuscrit [2I0 X 297mm.], daté du 21 octobre 1956, adressé à Gentil Haesaert, signé et portant le tampon « Asger Jorn 28, rue du Tage – Paris 13e » où il autorise Monsieur Haesaert à promouvoir sa production et à récupérer les toiles qu’il a confiées à Walter Korun.

En mars et avril 1956, avait eût lieu à la galerie Taptoe la première exposition personnelle d’Asger Jorn en Belgique. C’est Walter Korun [pseudonyme de Piet de Groof], collaborateur de la galerie et un temps membre de l’Internationale Situationniste, qui fut à l’origine de cette manifestation et qui géra sa représentation à Bruxelles.

 

Joint le catalogue de sa première exposition personnelle en Belgique :

Asger Jorn
Bruxelles, Galerie “Taptoe”, du 24 mars au 11 avril 1956.

1 volume [135 X 185 mm.] 12 pages y compris la couverture originale de Asger Jorn lithographiée par Permild and Rosengreen, agrafé.

Catalogue de la première exposition personnelle d’Asger Jorn en Belgique.

Edition originale du texte de présentation de Christian Dotremont.

Mise en page de Corneille Hannoset.

 

reservé

#4

GALERIE TAPTOE.

Réunion de 15 communiqués de presse publiés par la Galerie Taptoe de 1955, année de sa création à 1957, année de sa disparition.

16 feuillets [210 x 297 mm.] dactylographiés, la plupart perforée. Textes en flamand et/ou en français. Les signataires de ces textes sont : Clara Haesaert, Paul Avicenne, Gentil Haesaert, les fondateurs de la galerie.

Un ensemble très complet qui raconte la curiosité, l’intense activité et l’influence prépondérante de la galerie pour le développement d’une avant-garde internationale et montre un aspect moins connu de son travail, notamment sa proximité avec l’avant-garde poétique et littéraire dont les créateurs sont régulièrement invités lors des soirées de lectures et de conférences.

Détails :

[Décembre 1955], annonce de l’ouverture de la galerie et présentation de ses objectifs, avec au recto un plan situant la galerie. Le texte est en flamand, en voici la traduction :

« Nous avons l’honneur de vous inviter à visiter le nouveau Centre d’art – Taptoe qui, dans la même maison, comprend une salle d’exposition, un bar et une salle de réunion.

Son objectif est de mettre en contact étroit le travail des artistes pionniers et les artistes eux-mêmes avec le public. Outre les expositions, il y aura des conférences, des débats, des projections, des rencontres avec des peintres, des chansonniers et des dramaturges, etc.

Vu l’intérêt que vous portez à notre art, nous espérons vous voir bientôt au Centre d’art – Taptoe ».

17-12-55. Demande d’insertion et communiqué de presse annonçant l’ouverture de la galerie.

26 -1-1956. Demande d’insertion et communiqué de presse relatifs à l’exposition « Bertini, Bulke, Götz, Hayter, Lecomble, Osterlin, Pedersen, Ravel, Schultz, Toko Shinoda et Wessel ».

Annonce de la seconde exposition proposée par la galerie.

Il ne semble pas y avoir eu d’autres documents pour la promotion de cette exposition.

30-1-1956. Demande d’insertion et communiqué de presse relatifs aux lectures données par les collaborateurs des revues Gard Sivik, Het Cahier et De Meridiaan.

De Meridiaan, plus tard De kunst-meridiaan, magazine littéraire flamand fondé par l’artiste Maurice Wyckaert, la poétesse Clara et son mari Gentil Haeseart, fut publié de 1951 à 1960 et fut à l’origine de la fondation de la Galerie Taptoe en 1955.

– Gard Sivik fut un magazine d’avant-garde flamand et néerlandais fondé en 1955 par cinq poètes, Simon Vanloo, Paul Possemiers, Tone Brulin, Antoon van den Eylen, Paul Snoek [Edmond Schietekat], Gus Gils et Hugues C. [Hugo Wouters] Walter Korun, qui rejoindra quelques temps l’Internationale Situationniste et qui fut très proche de la galerie, y collabora régulièrement.

– Het cahier fut un périodique littéraire et artistique publié de 1954 à 1970, dévolu à la poésie visuelle et expérimentale fondé par Christiaens, Fernand van der Auwera, Hugues C. Pernath, E. Bergen, J. Ceulemans, H. Crève, F.H. de Wispekaere, A. Peel, Hugo Raes, Ben Klein, Fr. de Vree, Th. Koenig, Han Mouleyn, Gerd Segers, M. Bogaers

Ces trois revues d’avant-garde et leurs collaborateurs furent très liés à la Galerie. Ils seront régulièrement présents lors des soirées consacrées à la poésie et De Meridiaan publiera plusieurs numéros consacrés à ses expositions.

29-2-1956. Communiqué de presse relatif à une soirée poésie avec les auteurs publiés par la revue Garde Sivik : Karel du Bois, Gust Gils, Hugues C. Pernath, Paul Snoek.

Au recto un plan situant la galerie.

22-3-1956. Communiqué de presse relatif à la soirée « Poezieavond de Meridiaan » avec les rédacteurs de la revue De Meridiaan : Pieter de Prins, Clara Haesaert, Chris Yperman.

[1956]. Invitation et communiqué de presse relatifs à la soirée « Toneelindruckken uit Amerika » [impression scénique d’Amérique] avec l’auteur et metteur en scène Tone Brulin. [11 avril 1956].

[1956]. Invitation et communiqué de presse relatifs à la soirée « Les tendances actuelles dans le Jazz » présentés par Emiel Bergen [19 avril 1956].

20-4-1956. Communiqué de presse et invitation relatifs à la soirée consacrée à l’écrivain, réalisateur, scénariste et critique de cinéma belge Ivo Michiels.

[1956]. Invitation et communiqué de presse relatifs à la seconde série de séances consacrées au Jazz. Les illustrations musicales empruntées parmi les disques de Corneille Hannoset. Présentation Robert Kaufmann. [21 juin 1956].

[1956]. Communiqué de presse relatif à une soirée avec les rédacteurs de la revue Het Cahier qui publie un numéro spécial « Kunst uit/Art de l’Océanie » et annonce de l’exposition « Primitive Kunst uit Océanie ». [9 octobre 1956].

Au dos présentation bilingue de la galerie mise en page par Corneille d’Hannoset.

[1957]. Communiqué de presse relatif à la soirée organisée autour des auteurs publiés par la revue Het Cahier [15 janvier 1957], à la conférence de Herman Wouters sur la Polynésie [22 janvier 1957] et à l’exposition consacrée au peintre Antoine Mortier à venir.

22 janvier 1957. Communiqué de presse relatif à la conférence de Herman Wouters sur la Polynésie.

27 février 1957. Communiqué de presse et invitation relatifs à la conférence de Marcel Bogaerts : qui vous guidera du chemin qui mène de la « Ville occupée » à la « Maison qui se trouve entre la nuit et le matin ».

27 mars [1957]. Communiqué de presse et invitation relatifs aux soirées : « Musique moderne « présentées par Jean Steyvaerts : Bartok, Prokofief, Stavinsky ; « Poèmes » dits par Marcel Bogaerts et Louis Castermans ; « L’architecture est un crime qui paie » par Frabciq Bogaerts et Jean Stayvaert.

Au dos présentation bilingue de la galerie mise en page par Corneille d’Hannoset.

C’est le dernier événement proposé par la galerie.

 

reservé

#5

[Henri Chopin]

CINQUIÈME SAISON

Revue trimestrielle de poésie évolutive.

Rédacteur en chef : Henri Chopin.

Numéro 14/15. Printemps-Eté 1962

Niort, Imprimerie Nicolas, 1962.

1 volume [195 X 195 mm.], 61, [1] pages, broché, couvertures illustrées de Luc Peire et Henri Chopin.

Contient un disque 45 t. inséré en fin de volume : « Flutes du sang ». Poèmes de Gérard Murail, récitants Françoise Goléa et l’auteur.

 

Textes et illustrations, entre-autres, de Gianni Bertini, Jean-Jacques Lévêque, Michel Seuphor, Suzanne Robillon, Jacqueline Pavlowsky.

 

vendu

#6

[Henri Chopin]

CINQUIÈME SAISON

Revue trimestrielle de poésie évolutive.

Rédacteur : Henri Chopin.

Numéro 17. Hiver 1962-63.

Niort, Imprimerie Nicolas, 1962.

1 volume [195 X 195 mm.], 60 pages, broché, couvertures illustrées de Chavignier et Catherine Aubery.

 

Textes et illustrations, entre-autres, de Michel Seuphor, Paul de Vree, Bernard Heidsieck, Willy Anthoons, Henri Chopin, Imre Pan, Simone Lacour, Herman Sabre.

 

vendu

#7

Henri Chopin
GENTLEMEN THE COMMON MARKET LADIES
Sans lieu, 1973.
Sérigraphie originale [430 X 765 mm.] en noir et violet, rouge et blanc sur papier fort blanc

 

Tirage à 60 exemplaires numérotés, signés et datés par l’artiste.

 

450 Euros

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

#8

Henri Chopin

LE DERNIER ROMAN DU MONDE

[Histoire d’un chef occidental ou oriental 1961]

Bruxelles, Éditions Cyannur et Henri Chopin, 1970.

1 volume [200 X 200 mm.] non paginé, broché, couverture illustrée d’un dactylopème.

 

Un des 1100 exemplaires sur papier sans bois après un exemplaire marqué A et 50 exemplaires de tête,

Envoi autographe d’Henri Chopin : « Pour cet ami Mercher aussi le grand sensible de mains étonnantes. Cet exemplaire retrouvé en hommage aussi très amicalement. Henri Chopin ».

Henri Mercher [1912-1976] fut l’un des relieurs les plus créatifs de sa génération.

Illustré de nombreux dactylopoèmes, d’une planche dépliante et de planches en couleurs, enrichi d’un poème original de Pierre Albert-Birot, d’une post-face de Ariette Albert-Birot et d’un disque 17 cm : l’audio-poème « Pêche de nuit » de 1957, composition vocale par 48 superpositions d’Henri Chopin.

 

350 Euros

#9

François Dufrêne et Daniel Spoerri

L’OPTIQUE MODERNE

Collection de lunettes présentée par Daniel Spoerri avec, en regard, d’inutiles notules par François Dufrêne.

New York, Fluxus No. B, 1963.

1 volume [140 x 200 mm.]. [124] pages dont une imprimée sur papier calque, broché, couverture typographique de de George Maciunas.

Illustré de 57 photographies de Vera Spoerri et Christer Christian.

 

Conçu par George Maciunas, contient une page présentant the Fluxus Editorial Comittee, les boîtes Fluxus de l’année et les publications Fluxus. Imprimé sur papier glacé, un côté blanc généralement avec une photo de Daniel Spoerri portant des lunettes choisies dans sa collection, l’autre côté orange avec du texte imprimé en négatif et en positif. Certaines pages sont vierges comme prévu.

 

vendu

#10

François Dufrêne [Gil J Wolman éditeur]

LA CANTATE DES MOTS CAMÉS
Paris, Editions Achèle, 1983. Cassette audio et 1 feuillet
[107 X 100 mm.] imprimé recto verso, sous boite plastique.

 

Edition originale éditée par Gil J Wolman en collaboration avec l’éditeur Achèle en hommage à François Dufrêne décédé en décembre 1982.
« La Cantate des mots camés » fut commencée en novembre 1971 et terminée en janvier 1977. François Dufrêne en a créé une transcription graphique en 30 planches.

 

250 Euros

#11

Otto Muel

ZOCK

aspekte einer totalrevolution 66/71

Dessins d’otto & alfi, photos de lisl & klaus.

München, Franz Knödel, 1971

1 volume [150 X 210 mm.]. [1], V, 46 pages, agrafé,1ère et 4 ème de couverture illustrée d’une sérigraphie de Otto Muel.

Un des 1000 exemplaire.

« ZOCK est le titre d’un manifeste/programme anarchiste radical proclamé au début de 1967 par Otto Muehl et l’écrivain Oswald Wiener. Il visait à utiliser l’art comme moyen d’agitation socio-politique beaucoup plus loin que cela n’avait été le cas jusqu’alors avec les Actionnistes.

 

vendu

#12

Meret Oppenheim

CAHIER D’UNE ÉCOLIÈRE

S.L.N.D. [Paris, Georges Visat,1973].

Lithographie originale en 4 couleurs, et impression à froid, [438 X 280 mm.] pliée en deux, présentée sous une couverture muette cartonnée recouverte d’un papier bleu destiné à reconstituer le cahier d’une écolière de 1930.

 

Couverture légèrement décolorée

 

Tiré à 100 exemplaires sur Arches, signés et numérotés par l’artiste.

 

Biblio : Curiger, Meret Oppenheim, Catalogue raisonné, Parkett Publishers /ICA, 1989, Zürich, reproduit p. 213 sous le No. W201 a.

 

1800 Euros

 

 

 

 

 

 

 

 

#13

COLLEXTION 1 ET COLLEXTION SUITE

COLLEXTION 1

Anvers, Guy Schraenen éditeur, 1975/1977.

10 volumes in-16 [110 X 150 mm], agrafés.

 

Les artistes : Eduard Bal «  Middelheim 20/21.8.1978 » ; Antoine de Bary « Mis sous enveloppe le 14 juillet 1975 » ; Michael Gibbs « 5 coloured alphabets in black and white » ; Bram Bogart « Peinture » ; Roy Adzak « Fire-imprint » ; Maglione « La leçon de broderie »; John Belis “3 sculptures” ; Servulo Esmeraldo « Méthode pratique et illustrée pour construire un excitable… » ; Hugo de Clercq « Framework ; Aeschbacher « Aeschbacher de Bachi-Bouzouk ».

 

COLLEXTION SUITE
Anvers, Guy Schraenen éditeur, 1978.
5 volumes in-16 [110 X 150 mm], agrafés.

Les artistes : Lucio del Pezzo « ABC » ; Klaus Ritterbusch « Oh wie ich deine Kurven liebe! ; Bernard Villers « Trace » ; Gerald Leo Minkoff « The theorie and praxis of rubber stamping » ; Cozette de Charmoy « Mon centimètre volant ».

 

ColleXtion est une série de livres objets. Ils sont imprimés en offset, sérigraphie, photographie ou photocopie.

Celui-ci l’un des 480 exemplaires après 20 exemplaires de tête.

 

450 Euros

#14

AXE

Nos. 1 à 3. [Collection complète].

Anvers, Guy Schraenen éditeur, 1975-1976.

3 volumes in-4, réalisés en sérigraphie, offset et typographie sur divers papiers. Couvertures rempliées, emboîtage.

Toutes les contributions sont présentées de manières différentes : dépliants, collages, objets, disques sous forme de livrets séparés.

Tiré à 500 exemplaires dont 120 de tête avec des oeuvres numérotées et signées.

 

AXE 1

Un des 120 exemplaires numérotés de 11 à 130 comprenant des oeuvres numérotées et signées de Degottex, Luc.J.P. Schelfhout et Ung No Lee.

Les artistes : Roy Adzak, Eduard Bal, Bram Bogart, Brion Gysin, Henri Chopin, Degottex, Mirtha Dermisache, Bernard Heidsieck, J.P. Schelfhout, Ung No Lee, Miko van Daele, Paul van Ostaijen.

 

AXE 2

Un des 120 exemplaires numérotés de 11 à 130 comprenant des oeuvres numérotées et signées de René Guiette, Antoine de Bary et Esmeraldo.

Les artistes : Antoine de Bary, Maurice Benhamou, Hugo de Clercq, François Dufrêne, Servulo Esmeraldo, René Guiette, Brion Gysin, Bernard Heidsieck, Plessi.

 

AXE 3

Un des exemplaires numérotés de 11 à 130 comprenant des oeuvres numérotées de signées de Brion Gysin, Arrigo Lora-Totino et Françoise Mairey.

Les artistes : Jo Delahaut, John Giorno, Brion Gysin, Sten Hanson, Bernard Heidsieck, Arrigo Lora-Totino, Françoise Mairey, Klaus Ritterbusch.

Chaque numéro contient en outre un disque 45 tours consacré à la poésie sonore : Henri Chopin et Brion Gysin [Axe No.1], Brion Gysin et François Dufrêne [Axe No.2], Sten Hanson [Axe No.3].

 

avec :

Axe No. 1

Anvers, Guy Schraenen éditeur, 1975.

Feuillet [88 X 80 mm.] plié en accordéon, imprimé recto verso.

Feuillet d’annonce pour la parution de Axe No.1.

Axe No. 3

Anvers, Guy Schraenen éditeur, 1977.

Volume [100 X 30 mm.] de 8 pages, couverture noire avec le titre imrpimé argent, agrafé.

Annonce de présentation pour Axe 3 à la Galerie Shandar à Paris, le 10 mars 1977.

 

2 000 Euros

#15

Raoul Vaneigem

LE CREPUSCULE DES BUREAUCRATES

– Titre provisoire – Un film de Raoul Vaneigem –

Sans lieu ni date [l’auteur, 1976].

1 volume [210 x 230 mm.], frontispice illustré et 121 pages dactylographiées, photocopiées. Dos collé, couverture muette de papier bleu.

 

Scénario et découpage original de Raoul Vaneigem.

La colonne de gauche décrit les images qui seront projetées, la colonne de droite les textes qui les accompagnent.

Le scénario s’inspire de son livre [publié en 1974 sous le pseudonyme de Ratgeb] « De la grève sauvage à l’autogestion généralisée ».

La forme est proche de celle du film de Guy Debord « La société du spectacle ».

 

Imprimé en quelques exemplaires dont l’un se trouve au Centre National du Cinéma ou il fut déposé dans le but d’obtenir une aide financière laquelle – bien sûr – ne lui fut pas accordée.

 

réservé