E-LISTE #22 - JUIN 2022

#1

UR

Numéros 1 à 3.

Le No. 1 sous-titré “Cahiers pour un dictat culturel”,
les Nos 2 et 3 sous-titré “La dictature lettriste”.

Collection complète.
Directeur de publication Maurice Lemaître, gérant Isidore Isou. Paris, 1950 ; [1951] ; [1952/53],
1 volume [160 x 200 mm.] de 181 pages, broché et 2 fascicules [205 x 265 mm.] de 18 et 38 pages, agrafés. Les couvertures des 3 numéros sont différentes.

 

Textes, entre autres, de : Maurice Lemaître, François Dufrêne, G.J. Wolman, Serge Berna, Isidore Isou, Gabriel Pomerand, Jean Louis Brau.
Le numéro 1 contient un très important texte de Isidore Isou : « Mémoires sur les forces futures des arts plastiques et sur leur mort ».

Le numéro 2 contient des textes consacrés au livre de Isidore Isou « la mécanique des femmes » et aux films « l’Anticoncept » de Wolman, « La barque de la vie courante » de Jean Louis Brau et « Le film est déjà commencé » de Maurice Lemaitre.
Le Numéro 3 contient deux textes consacrés à la photographie :  l’un de Maurice Lemaître : « La photo lettriste et la photo ciselée », illustré de 7 reproductions de photographies de l’auteur , l’autre de Isidore Isou « Introduction à la Métagraphologie », illustré de 9 reproductions de photographies peintes de l’auteur.

Le numéros trois est de la plus grande rareté. En 1964, Maurice Lemaître réutilisa l’essentiel du tirage resté invendu pour réintroduire dans son ouvrage “Canailles” le cahier “La photo lettriste et la photo ciselée”.

Le dos du numéro 1 est usagé. Petites taches et décoloration sur la couverture du numéro 3.

 

3500 Euros

#2

[Bauhaus Imaginiste]


BOLLOTTINO D’INFORMAZIONE
DEL MOVIMENTO INTERNAZIONALE PER UNA BAUHAUS IMMAGINISTA.

Nos 1 et 2. [Collection complète].


Composé de :

– Asger Jorn.

IMMAGINE E FORMA.

« Bullettino d’informazioni del Mouvement International pour un Bauhaus Imaginiste ». No.1.

Rédattore per l’Italia Enrico Baj.

Traduction de Sergio d’Angelo

Milano, E.P.I., 1954.

1 volume [228 X 330 mm.], 12 pages, agrafées, couverture imprimée.


Marges de quelques pages légérement jaunies

Important texte d’AsgerJorn qui énonce ici la problématique qui constituera la base du « Premier congrès mondial des artistes libres ».

– ERISTICA.

Bollottino d’informazione del Movimento Internazionale per una Bauhaus Immaginista. No.2, Luglio [19]56.

Edito dal Guiseppe [Pinot] Gallizio, redattore P[iero] Simondo, direttore E[lena] Verrone, segretario A[sger] Jorn.


1 volume [230 x 330 mm.], titre, 18 pages et 2 planches hors texte. La couverture est illustrée d’une gravure sur bois originale d’Asger Jorn.

Contient les textes suivants : Asger Jorn : « Forma et struttura » ; Piero Simondo « Per una teoria generale delle arti figurative » ; d’Elena Verone « Funzioni architettonihe di destiazioni democratiche » et « Perché la Bauhaus è cosi importante » imprimé en 2 ème et 3 ème de couverture ainsi que 2 pages de documentation photographique consacrées aux rencontres internationales d’art d’ Albisola.

Illustré d’une photographie contrecollée en page de titre et de 6 bois gravés d’Asger Jorn.

 

1500 Euros

#3

[Bauhaus Imaginiste]


Walter Olmo

RAPPORTO INFORMATIVO SU : COME NON SI COMPRENDE L’ARTE MUSICALE

MORTE E TRASFIGURAZIONE DELL’ESTETICA

Sans lieu ni date, [Alba ?] [1957].

1 fascicule [221 X 331 mm.] de 10 feuillets ronéotypés au recto, agrafé, couverture illustrée par l’auteur.

Rapport présenté au « Laboratoire expérimental pour un Bauhaus Immaginiste » à Alba.

Carlo Olmo musicien et compositeur italien fut membre de la section italienne de l’IS.jusqu’à son exclusion en 1958. Il collabora avec Pinot-Gallizio, lui fournissant son « tereminofono », un instrument de musique qu’il conçu en adaptant un thérémine, pour sa première exposition publique de « peinture industrielle » à la galerie Notizie de Turin le 30 mai 1958.

Le seul document consacré à la musique publié par un membre de l’I.S.

 

800 Euros

#4

Jean-Louis Brau

ODE A DJEMILA

 S.l.n.d, [Paris 1961].

 Feuillet [210 X 270 mm.] imprimée en noir au recto.

Poème dont la première audition publique eut lieu le 31 octobre 1961 à l’auditorium du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris dans le cadre de la Biennale de Paris. Il est dédié à une militante algérienne emprisonnée.

 

200 Euros

La Galerie Valérie Schmidt

#5

17 LIVRES D’OR DE LA GALERIE VALERIE SCHMIDT 1961 – 1992

17 carnets à spirales dont 6 au format [240 X 320 mm.] et 11 au format [270 X 370 mm.] parfois illustrés d’un dessin de l’artiste exposé.

Ils contiennent les cartons d’invitation et des coupures de presse contrecollés, les signatures et les commentaires des visiteurs.

Après avoir créée la première librairie parisienne uniquement consacrée à la Science-fiction, « La Balance » en 1953, où elle organise l’exposition « Présence du Futur », Valérie Schmidt déménage en 1957 dans un minuscule local au 37 rue de Seine qu’elle nomme « L’Atome » où elle présente, entre autre, la seconde exposition d’Isidore Isou puis elle installe « L’Atome » au 41 rue Mazarine qui ouvre avec la première exposition du peintre Lamy. Cette adresse prend définitivement le nom, début 1961, de « Galerie Valérie Schmidt ».

Si en quelques occasions elle montre l’avant-garde : Appel, Bacon, Bryen, Degottex, Matta, Rauchenberg, Saura en 1961 ; « La lettre et le signe » en 1963 co-organisée avec Isidore Isou ; Gil j Wolman en 1964, 1968 et 1970 son activité inclus également des peintres contemporains de tendance plus classique proche du surréalisme.

L’intérêt de ces livres d’or tient également à l’ensemble des commentaires et des signatures des artistes et critiques qui visitèrent la galerie, donnant, pendant plus de 30 ans, un aperçu de la scène artistique parisienne à Saint-Germain-des-Prés.

On retrouve parmi eux :  Arrabal, Arman, Maguy Altmann, Aeschbacher, Ben, Gianni Bertini,  Carmacho, Cardenas, Mario Cassisa, Mirabelle Dors, Pierre Degottex, Olivier Descamps, Jean Dupuy,  François et Georgette  Dufrêne, Georges Fall, Nelly, Kaplan, Georges Koskas, Isidore Isou, Labisse, Jean Jacques Leveque, Jean Leger, Walter Lewino, Riccardo Licata, Lutka Pink, Maurice Lemaître, Man Ray, Marc du Plantier, Abraham Moles,  André Mediavilla, Jean Neuberth, Pierre Restany, Juan Romero, Henry Raynal, Edward Ruscha, Max Clarac Serou,  F. Studeny, Topor, Toffoli,  Julio Viera, Wolman, Hans Zandvoort.

La liste détaillée est disponible sur demande

 

vendu

[Galerie Valerie Schmidt – Isdore Isou. « La lettre et le signe dans la peinture contemporaine »]

 

#6

LA LETTRE ET LE SIGNE DANS LA PEINTURE CONTEMPORAINE

Paris, Galerie Valérie Schmidt, 1963.

Carton d’invitation [300 X 120 mm.] imprimé recto verso,

plié en 2.

 

Texte de Michel Tapié, et liste des artistes exposés.

Confrontation co-organisée en janvier 1963 par Valérie Schmidt et Isidore Isou entre le groupe lettriste et les artistes qu Isou considérait comme des « ersatz », ceux qui reprenaient et développaient ses idées : « les informels à signe » regroupant, entre -autres, Alechinsky, Bertini, Bryen, Degottex, Hantaî, Michaux, Soulage et Tapies et les « peintres du signe indépendant » : Arman Copley, Dufrêne, Filliou, Gysin et Cy Twombly.

 

150 Euros

La revue associée à l’exposition “la lettre et le signe dans l’art contemporain”

 

#7

LA LETTRE « A »

Directrice-gérante, Eliane Papai.

Paris, [Jean-Louis Brau et Gil J Wolman], 5 Février 1963.

1 volume [210 X 275 mm.], 38 feuilles imprimées, polycopiées, dactylographiées ou servant de support à une oeuvre originale, utilisées au recto et une feuille de papier carbone.
Couverture muette de papier canson gris-vert sur laquelle apparaît en gaufrage la lettre a, reliure à spirale.

 

Tirage annoncé de 300 exemplaires.

Malgré ce colophon très optimiste il est plus que probable que seuls quelques dizaines d’exemplaires furent réalisés. Celui-ci se présente comme l’un des 100 premiers contenant chacun un exemplaire original différent des “Sémantèmes” de Jean Cathelin.
Il est numéroté 46 et signé par Jean-Louis Brau et Gil Wolman.

Assemblés à la main tous les exemplaires sont différents. Celui-ci contient : une planche imprimée de “No More” roman métagraphique, plusieurs poèmes et un dessin original à l’encre de chine signé et contrecollé de Jean-Louis Brau ; plusieurs poèmes et 2 collagesoriginaux de Gil J Wolman dont l’oeuvre hypothétique Extrait sonore ou pas, l’une des toutes premières oeuvre d’art sonore et une oeuvre de “typerwriter art” à chaque fois unique ; une oeuvre originale  de Éliane Papai et différentes contributions de Jacques Spacagna, Maurice Lemaître, Isidore Isou, Roberdhay, Jacques de la Villéglé, Robert Altmann, Guy Harloff, Lotte Char et Jean Cathelin.

Réunion des fondateurs du Lettrisme, des dissidents ou exclus de l’Internationale Lettriste, des futurs fondateurs de la 2ème Internationale Lettriste et de quelques artistes proches. La lettre “A” est publiée un an avant le premier numéro de la revue UR nouvelle série dirigée par Maurice Lemaître. C’est la première revue lettriste contenant des oeuvres originales.

 

6500 Euros

[Galerie Valerie Schmidt – Wolman – Art scotch]

Wolman invente en 1963 l’Art scotch, procédé qui consiste à « .arracher des impressions à l’aide d’un ruban adhésif. », ensuite repositionné sur un divers support. L’artiste expose une première fois son travail chez Valérie Schmidt en 1964, puis organise cette seconde manifestation qui « .montrera comment Wolman ordonne l’espace-multiple ».

 

#8

WOLMAN. ART SCOTCH

Paris, Galerie Schmidt, 2-24 octobre, 1964.

1 feuillet [395 X 200 mm.] illustré, imprimé sur papier fort recto/verso, plié. Bien complet du texte et de l’illustration imprimée sur rhodoïd [195 X 190 mm.].

Invitation pour le vernissage le 2 octobre 1964 de la 1ère exposition “Art Scotch”.

 

Vendu

 

#9

ART SCOTCH 2. FAUX TÉMOIGNAGES DE WOLMAN

Paris, Galerie Schmidt, 28 septembre-25 octobre 1966. 

Affiche [370 X 520 mm.] imprimée en noir et couleurs sur papier blanc. Pliée en 4.

 

vendu

 

#10

WOLMAN. ART SCOTCH. DISSOLUTION ET RECONSTRUCTION DU MOUVEMENT

Paris, Galerie Schmidt, 26 septembre au 22 octobre 1968. 

Affiche [497 X 315 mm.] imprimée en noir et rouge sur papier beige, pliée.

Avec :

 – WOLMAN “DISSOLUTION ET RECONSTITUTION DU MOUVEMENT”

Affichette/annonce [230 X 230 mm.] illustré, imprimé au recto.

 

vendu

#11

Ô Revue du groupe lettriste
NUMERO C-D. JUIN-JUILLET,1965 et NUMERO C-D 2ème cahier. JUIN-SEPTEMBRE 1965
Directeurs : Roberto Altmann et Jacques Spacagna
Paris, Roberto Altmann, 1965
2 fascicules [210 X 285 mm.], [16] pages paginées 34 à 48 non coupées et 49 à 64 libres sous jaquette originale à rabats, signée et numérotée,  [217 X 300 mm.] de Aude Jessemin.

1/30 exemplaires de tête numérotés signés par Jacques Spacagna et Roberto Altmann,  imprimés sur Vergé Gothique comportant 2 bois gravés sur papier japon, signés et numérotés, en hors texte, par Guido Llinas et Roberto Altmann .

 

600 Euros

 

#12

Ô Revue du groupe lettriste
NUMERO L. OCTOBRE-NOVEMBRE 1966
Directeurs : Roberto Altmann et Jacques Spacagna
Paris, Roberto Altmann, 1966
1 fascicule [210 X 285 mm.], [16] pages paginées 177 à 192 non coupées libres, sous jaquette [225 X 325 mm.] illustrée d’un dessin Isidore Isou.

1/30 exemplaires de tête numérotés signés par Jacques Spacagna et Roberto Altmann, imprimés sur Vitra-Mât des Papeteries de France comportant un dessin original signé et numéroté de Aude Jessemin.

 

600 Euros

#13

Pierre Garnier.

LES SYNTHÈSES

Paris, André Silvaire, 1961.

Un volume [140 x190 mm.], 60 pages, broché.

Edition originale.

Première collaboration avec l’éditeur André Silvaire et dernier recueil de poésie classique publié par Pierre Garnier.

Envoi autographe signé et daté de l’auteur au poète Pierre Chabert.

 

Vendu

 

#14

Ilse et Pierre Garnier.

POÈMES MÉCANIQUES

Paris, André Silvaire « Collection « Spatialisme », 1965.

Un volume [135×160 mm], [32] pages, broché.

Edition originale.

Premier recueil de poésie spatiale publié par le couple de poètes.

Envoi autographe signé et daté des auteurs adressé au poète Pierre Chabert.

Long texte de présentation du spatialisme courant au dos des 19 reproductions de poèmes mécaniques.

Une petite tache en quatrième de couverture.

 

350 Euros

#15

[Robert Altmann]

LE LIVRE COMME ŒUVRE D’ART

Brunidor – Editions bibliophiliques – Gravures – Peintures- Sculptures -Dispositif architecture.

Exposition des Editions Brunidor – Vaduz – Liechenstein.

Musée d’Art Moderne de la ville de Paris – 23 avril – 18 mai 1969.

1 volume [140 x 210 mm], [24 pages y compris la couverture], agrafé.

 

Tiré à 875 exemplaires.

Couverture déssinée par Ricardo Porro.

Texte de présentation de Robert Almann

Joint une lettre manuscrite de 2 feuillets 21 x 29,7 cm. de Robert Almann adressée en 1984 à la Librairie Nicaise indiquant les titres disponibles et leurs prix.

 

150 Euros

#16

Angeline Neveu

SYNTHESE

Paris, Les Editions du Surmoderniste, sans date, [1976]

1 volume [245 x 320 mm.], titre, 35 pages imprimées au recto, libres sous portefeuille à rabat.

Petits arrachages de papier dans la marge supérieure du portefeuille.

 

Edition originale tiré à 300 exemplaires dont 50 accompagnés d’une sérigraphie d’Henri-J. Henu.

Celui-ci 1/250

Angéline Neveu [1946-2011] est une poétesse et performeuse française. Unique membre féminin du groupe des Enragés de Nanterre en 1968, puis figure de l’underground poétique. Elle participe aux performances organisées par Jean Dupuy à New York dans le loft du fondateur de Fluxus, Georges Maciunas et ses enregistrements sonores de ses performances ont été publiés notamment chez Giorno Poetry System

Dès le début des années 1970, elle publie dans diverses revues dont parmi les principales : Le parapluie [la revue de Henri-Jean Enu], Zone, Exit, Bunker et Doc[k]s publiée par Julien Blaine sur l’invitation duquel elle dirige la collection de poésie texto-visuelle photocopiée Unfinitude qui sera l’une des principales aventures de copy-art en France.

Grâce à Henri-J. Enu, elle publie son premier recueil de poèmes : Synthèse, en 1976. En 1985, un hommage lui est rendu à Paris, au Centre Georges Pompidou.

 

Vendu

#17

[Gianfranco Sanguinetti]

Hans Straver

Censor [Gianfranco Sanguinetti]

WAAROM HET KAPITALISME DEMOKRATISCH MOET ZIJN EN WELKE GROOTSHEID HET ALS ZODANIG HEEFT BEREIKT

Groningen, Hans Straver, 1977.

1 volume, [210 X 300 mm.], 22 pages dont 5 illustrations sérigraphiées en couleurs de l’auteur. Couverture cartonnée également illustrée d’une sérigraphie, reliure à spirale.

 

Tiré à 100 exemplaires signés par l’auteur.

Curieux « livre d’artiste », traduction en néerlandais du premier chapitre du livre de Gianfranco Sanguinetti : « Véridique rapport…… », illustrée de 5 étonnantes sérigraphies.

L’Institut International d’Histoire Sociale d’Amsterdam possède un exemplaire de cette publication que nous n’avons pu retrouver dans d’autres institutions. Hans Straver – peut -être un pseudonyme – semble n’avoir publié que ce seul livre et n’avoir laissé aucune autre trace bibliographique.

Petite tache sur la couverture

 

250 Euros

Les nouvelles publications des Editions AcquAvivA

The Portfolio Series.

 

#18

Jean-Francois Bory

« PHOTOPOEMS »

Londres, Editions AcquAvivA, Août 2021.

24 tirages photographiques [300 X 400 mm.] imprimés à Londres sur Xerox Colour C70 et papier perlé Hahnemühle 285gr., dans un emboitage 45 x 33cm.

 

Tiré à 4 exemplaires.

Toutes les planches sont signées par l’artiste.

Deux séries de 12 photographies chacune, des deux séances historiques de « Photopoems » initiées par Jean-François Bory à Londres et Paris en 1965 et 1966.

 

3.600 Euros

 

#19

Maggy Mauritz

« U.N.T.I.T.L.E.D » [ROMAN HYPERGRAPHIQUE]

Londres, Editions AcquAvivA, Août 2021.

 

56 planches numériques [300X420 mm.] imprimées à Londres sur Xerox Colour C70 et papier Craft 300gr., dans un emboitage 45 x 33cm, août 2021.

 

Tiré à 12 exemplaires.

Toutes les planches sont signées par l’artiste.

La première édition du seul roman hypergraphique de Maggy Mauritz de 1966, existant sous la forme d’un livre unique [7,5 x 6cm] et dont les 56 planches ont été agrandies afin d’en réaliser une fresque murale de 168 x 420cm.

 

2.400 Euros

 

#20

Frederic Acquaviva

« PANDEMIC MUSIC »

Londres, Editions AcquAvivA, Août 2021.

20 planches numériques [300 X 420 mm.] imprimées à Londres sur Xerox Colour C70 et papier Craft 300gr., dans un emboitage 45 x 33cm.

.

Tiré à 12 exemplaires.

Toutes les planches sont signées par l’artiste.

Ce que la musique fait à la pandémie, ou la pandémie à la musique… Une partition-virus inédite de « musique murale », réalisée sur ordinateur par le compositeur, à la suite de « Antipodes » qui reçut le Karl Sczuka Prize en 2020.

 

1.200 euros

 

#21

Aude Jessemin

« 27 EVENTS TOLD THROUGH SIGNS »

Londres, Editions AcquAvivA, mai 2022.

27 planches numériques [300X420 mm.] imprimées sur Xerox Colour C70 et papier lin 300gr, dans un emboitage 330 X 450 mm.

 

Tiré à 12 exemplaires

Portfolio en hommage à Aude Jessemin [1937-2022].

Vingt années de recherches permirent la localisation de 27 des 130 planches originales [21 x 16cm] du roman hypergraphique de Aude Jessemin « 130 évènements racontés par le signe », à tout jamais dispersées dans les 130 exemplaires introuvables de « UR » n°2 [Editions Brunidor, 1964]. La seule occasion de prendre connaissance de l’étonnant et pionnier travail de recherche hypergraphique pour un nouveau roman, au croisement du pop art et de l’esthétique lettriste.

 

1.200 Euros

 

#22

[Collection complète des publications d’artistes publiées par les éditions AcquAvivA]

Nos. 1 à 39. Collection complète.

Paris/Berlin/Londres, B@£/ Editions AcquAvivA/ £@B, 2009-2021

[Nos.1 à 11 édités à Berlin, 14 à 36 à Paris et 37 à 39 à Londres.]

39 volumes (195 X 275 mm.] de 12 à 28 pages imprimées en photocopie couleurs, couvertures illustrées

 

Chaque exemplaire tiré à 100 exemplaires dont 20 exemplaires numérotés et signés par les artistes.

A l’exception des Nos 32 -Eduardo Kac- et 36 -Tom Johnson et Esther Ferrer -qui sont l’1/20 exemplaires signés, tous les autres Nos.sont en édition ordinaire.

Les artistes :

Maurice Lemaître (1-2-6,16, 22), Alain Satié (3), Jacques Spacagna (4),  Sylvain Monségu (5), Joël Hubaut (7, 38), François Poyet (8), Maria Faustino (9), Roland Sabatier (10), Broutin (11, 18, 29), Frédéric  Acquaviva (12, 28, 31), Bernard Heidsieck (13, 14), Pauline Oliveros (15), Jacques Juin (17), Philippe Corner (19), Lore Lixenberg (20), Paul Armand Gette (21), Bil Not Bored (23), Françoise Janicot (24), Phill Niblock (25), Jean Paul Curtay (26), Gil J Wolman (27), Maîtresse Cindy  (30), Eduardo Kac (32), Aude Jessemin (33), Orlan (34), Isidore Isou (35), Tom Johnson et Esther Ferrer (36), Mathius Shadow-Sky (37), Jean Luc Parant (39).

 

En 2008/2009, Frédéric Acquaviva crée, sous l’insistance Maurice Lemaître et avec son parrainage, les Editions AcquAvivA où il publie -en autre- cette collection.

 

1500 Euros

#23

FREDERIC ACQUAVIVA

« MUSIQUE CABALISTIQUE »

 

Les 14 fascicules originaux. [Collection complète]

#1 Ghetto Novo, Venezia (IT). Berlin, ß@£, 42x59cm, 2013.
#2 Conservatoire de Paris (FR). Berlin, ß@£, 74x63cm, 2013.

#3 Moderna Museet, Stockholm (SUE). Berlin, ß@£, 104x63cm, 2013.

#4 Le Kube, Annecy (FR). Berlin, ß@£, 44x63cm, 2013.

#5 St Apollinaire de Rias (FR). Berlin, ß@£, 59x42cm, 2013.

#6 Cité Véron, Paris (FR). Berlin, ß@£, 89x63cm, 2013.

#7 Emily Harvey Foundation, NY, (USA). Berlin, ß@£, 63x59cm, 2013.

#8 Black Box, Copenhagen (DK). Berlin, ß@£, 84x59cm,2013.

#9 Levontin 7, Tel Aviv (IS). Berlin, ß@£,45x21cm, 2014.
#10 XP, Beijing (CHN). Berlin, ß@£, 74x42cm, 2014.

#11 La Plaque Tournante, Berlin (DE). Berlin, ß@£,74x84cm, 2014.

#12 Tate Modern, London (UK). Londres, £@ß, 59x42cm, 2014.

#13 Ground Xodinka gallery, Moscow. Berlin, ß@£, 59 x 42 cm, 2018.

#14 Galerie satellite, Paris. Londres, £@ß, 82 x 116 cm, 2021.

 

100 Euros

 

#24

FREDERIC ACQUAVIVA « MUSIQUE CABALISTIQUE »

Editions Al Dante / Les Presses du Réel, 2022.

1 volume [130 x 170 mm.], non paginé d’environ 200 pages illustrées en couleurs.

 

Tiré à 200 exemplaires dont 30 de tête, présentés dans une boite de carton noir [20 x 170 mm.] dont le couvercle est illustré d’une composition graphique et d’une photogaphie de l’un des performeurs [photoscore] et contenant l’affiche originale froissée par l’auteur.

 

Résumé des 14 performances documentées régulièrement en fascicules de 2013 à 2021.

Une galerie de portraits de 174 auditeurs en situation d’écoute -de Pauline Oliveros, à Paul-Armand Gette- d’une œuvre de Frédéric Acquaviva en cours d’élaboration, mis en page à la manière d’un flip book.

 

1 /30 [dont 3 H.C.] exemplaires de tête : 300€

 

Exemplaire ordinaire : 20€